Non classé

3 semaines…

Voilà j ai fini mes 3 premières semaines de Master 1. Ça passe tellement vite. On à un programme de 12 semaines au premier semestre. 12 semaines. 3 semaines passées. J en ai déjà fait un quart le temps de cligner de l oeil.

On a 4 matières en cours magistral. Deux qui me plaisent. Deux qui m ennuient. J aime la clinique, et on en fait.

Le suivi de stage est intéressant. On fait des jeux de rôles. La prof/tutrice est intéressante.

Les stats me semblent simple. On repart tous de zéro. Même les profs qui reprennent la matière cette année et sont très à l écoute et didactique. J aime bien.

Je n ai pas trop hâte de retourner en stage, mais ça va passer vite aussi. Les journées là bas passent vite, il s agit de 6 heures de travail au final. Ça va, c est gérable ! En plus… il va y avoir les vacances.

J ai envie de réussir cette année brillamment. Mon TER aussi. Le boulot est prenant. Mais je vais y arriver. Juste quelques mois à serrer les dents. A serrer les poings et à remplir ma tête. La course de fond est au bas de la pente mais va prendre son élan pour atteindre mes buts.

Courage.

3 semaines.

12 semaines.

Publicités
Non classé

Début du master.

Voilà.

Deux semaines sont passées et le voilà déjà en 3eme semaine de M1, à la fin de mon deuxième jour de stage.

Ça va être dur, mais très riche. Je fais mon stage dans un IME avec des enfants autistes. C est dur. On te lâche un peu dans le vide, sans parachute. Les encadrants sont adorables. Mais debordes. Point positif ils ont réellement besoin de toi. Point négatif, je fais du travail d éducateur spécialisé ou des psychologues, voire d éducateur sportif alors que je ne suis absolument pas formée à ça. Point positif je vais apprendre vite et beaucoup. Et je suis sûre dès le deuxième jour que je ne veux jamais bosser dans ce type de structure. Jamais. Je ne suis pas sûre d apprécier l ABA, la méthode de thérapie comportementale utilisée là… j ai un peu l.impression de faire du dressage. Purement normatif. C est sûrement dû à mon manque de formation. Et au fait que je ne suis là que depuis 2 jours et que je suis loin d avoir tout appréhendé. Mais je n aime pas ce travail là du psychologue. Même s il est certainement utile. Je n aime pas.

Et je me suis sentie seule, impuissante face à ces situations où on m a directement mise. Dès le deuxième jour de stage. Je vais m y faire… mais c est dur.

Sinon les cours ça va… je suis assez débordée par les événements. Je dors beaucoup le week end. Je suis crevée le soir. Je dois continuer à bien travailler pour ne pas prendre de retard. Il y a beaucoup de devoirs personnels, de lectures d articles. Je dois travailler plus. Mais le temps passe vite. (Ce qui est quand même bien… L année a passer vite. Déjà 2 semaines sur 12 de passées. Encore 10 semaines et quelques semaines de vacances avant d arriver aux examens..

Je finis mon stage le 25 février… Après je serai plus tranquille.

Le deuxième semestre sera plus serein. J hésite à faire un stage de recherche. J hésite.

Je verrai comment je me sens.

Ce soir je suis crevée. J ai maintenu 2 ados, pendant le sport. Lu des histoires, fait des puzzles, dit 5000 fois pose tes mains, pour éviter les stéréotypies. On m a bavé dessus. Attrapé les mains, le pull, la manche. Les lunettes. J ai essuyé des bouches. Fait un loto des images. Plus que 232 heures!

Je suis fourbue.

Non classé

Rentrée à nouveau

Alors voilà:

Dans 2 semaines c est la rentrée en Master 1.

PCPI, psychologie clinique integrative à Paris Descartes.

J ai choisi un thème de mémoire « existe t il une addiction aux émotions fortes chez les joueurs de jeu de rôle grandeur nature » et demandé en premier la prof idéale pour ceci (Que j avais eu en TD en 2eme année et qui était vraiment pédagogue, interessante) j ai mon stage (et fait ma demande de casier judiciaire pour le stage).

J’ai hâte de commencer.

Les vacances ont été longues et resourçantes, avec la découverte du boulot d hôtesse, des balades, de la mer, des amis, un au revoir à la maison de mes grand parents. Et encore du repos et du ciné.

Je suis prête à recommencer.

Il est probable que je pleure en repensant au bonheur d être en vacances d ici un mois. Mais là maintenant je voudrais déjà y être 🙂

J espère me faire un bon emploi du temps. Et moins me relâcher sur la présence à certains cours (J ai eu des passages de grosse fatigue cette année… je ne veux pas recommencer.)

A suivre très bientôt sur les bancs de la fac 🙂

Non classé

Premier jour en job d hôtesse d accueil (2)

J arrive donc juste à l heure pour mon premier jour de formation, étant donné que la première adresse donnée était fausse.

La personne supposée m accueillir n est pas encore là. Il y a deux personnes, sympathiques, qui m expliquent en gros ce que je vais avoir à faire. Puis on me confie le livret de procédures pour que je m en imprègne.

N ayant pas de numéro de prise de poste je ne peux pas le faire ce jour là j imagine, confiante, que tout sera réglé bientôt.

La responsable dont on m avait indiqué le nom arrive peu après. Elle n est pas au courant qu elle doit me former. Je me rend compte que la communication n est pas le fort de cette entreprise.

Le job est assez simple: demander au personnes se présentant à l accueil qui ils viennent voir/à quelle réunion ils participent. Vérifier s ils ont bien été inscrits sur les listes. Sinon appeler la personne responsable de la réunion ou la personne visitée. Donner un badge d accès. Expliquer aux visiteurs comment se repérer dans les lieux, quel ascenseur prendre. Faire patienter si besoin. Vérifier les mails et noter les futurs rendez vous/réunions suivant les recommandations des procédures (les puces, les styles, quoi mettre en gras). Prendre les affaires en bagagerie. On ne prend pas le courrier, on amène tout objet perdu au PC sécurité.

Voilà.

Je comprends assez vite le travail (une journée d observation puis une deuxième journée à essayer les différentes procédures et me voilà operationnelle). Apparemment c est un poste compliqué que certains redoutent. Bon. Je ne vois pas la difficulté.

Passent donc les deux jours de formation et le lundi suivant me voila prête à remplacer M. parti en vacances, et avoir mon propre bureau à l accueil.

(À suivre)

Non classé

Du sexisme du mec en escape room

Voilà je suis agacée.

J ai fait depuis quelques années une presque cinquantaine de ces jeux à la mode, l’escape room dont le principe est de résoudre des énigmes pour sortir dans une pièce sans dépasser le temps imparti (en général 60 minutes)

Je fais des jeux avec des amis proches, des femmes et des hommes.

Et c est lors de ces jeux, quand la tension est à son comble que même le plus feminist-friendly et ouvert des mecs reprend ses habitudes que la société patriarcale lui a offert.

Des comportements que j ai observé j ai vu:

– les mecs qui ne t écoutent pas et te coupent la parole pour expliquer leur histoire ou leur découverte pendnat que tu es en train d effectuer une lecture ou narration ou commentaire. Non seulement il prouve qu il en t ecoute pas mais que ce que tu dis, ta parole, n a pas d importance et mérite d être coupée par sa propre parole plus importante que la tienne.

-des mecs se jeter sur les défis « physiques » de manipulation (avec les femmes pour donner des directives derrière voire attendre que cela se passe) cette attribution des rôles quasi systématique est très visible.

-des mecs qui viennent insister pour prendre ta place sur une manipulation parce que bon, tu vas galérer (alors que tu ne demandes rien)

-des femmes se mettre en retrait quand la salle est mal faite et qu il n y a pas d énigme pour tous les joueurs. (On peut dire que c est la faute de ces femmes, qu elles n ont qu à s imposer mais quand les rôles sont inculqués dès l enfance comment se révolter, surtout sur un jeu)

-des hommes arracher des mains des éléments de jeu à des femmes pour aller plus vite.

-des femmes réaliser les tâches subalternes ou moins stimulantes, comme aller lire les informations sur l écran du game master.

-des hommes se lancer sans réfléchir dans l action contre l avis exprimé des femmes qui ont un élément de réponse.

-des hommes étonnés de voir des femmes réussir des énigmes intellectuelles alors qu eux même butaient dessus. Jusqu à insister pour qu on leur explique jusqu à comprendre pendant le déroulement du jeu pourtant minuté.

On peut dire que ce ne sont que de hasards. Que je ne suis entourée que de malotrus. Mais non. En dehors de là ces hommes se veulent pour l égalité des sexes. Et ces comportements se retrouvent sur tellement de groupes différents et se répètent TOUJOURS DANS LE MÊME SENS. On peut commencer à se dire que oui.

En cas de stress, la mentalité sexiste et patriarcale ressort.

Et je suis déterminée à continuer à me fâcher quitte à passer pour une harpie pour ne pas laisser cela se produire. Je continuerai à râler et à m.imposer.

Je me suis déjà que trop laissée écraser pour supporter celà à nouveau. Même (Et surtout) dans un contexte de jeu.

Non classé

Le monde des boîtes d’hotesses d’accueil. Épisode 1

Entre la licence et le Master, J avais envie de faire un travail facile, sans affect compliqué (Pas la pharmacie donc) et juste pour le mois de juillet.

Un ami travaillant dans cette boîte d’hotesse d accueil (que nous appellerons Telephone-Maison ou TM) m avait déjà mis en relation avec eux et il y a un an j avais fait un entretien.

J ai reçu en avril un mail me proposant une mission. Les dates et horaires me conviennent je dis donc « oui ». (Pas le salaire mais ne rêvons pas ce type de job est payé au smic)

Je n’ai pas de nouvelles, personne ne demande à me voir à nouveau, j’ai simplement eu un court briefing téléphonique me promettant l envoi d une documentation explicative par la suite. Puis plus rien.

Arrive bientôt le jour du début de la formation sur place (il y a 2 jours de formation). Pas de nouvelle je renvoie un mail. On m envoie vers un nouvel interlocuteur la personne m ayant joint en premier n est plus dans cette boîte.

J obtiens après quelques temps/mails des réponses à mes questions. Pas de document. Pas de vraie explication. Et le site ayant deux adresses (Le SPM qui n est pas le syndrome pré menstruel mais le service du premier ministre) on me renseigne sur la bonne adresse à laquelle me présenter (cette information se trouver fausse bien évidement, ce que, spoiler alert, je decouvrirai le premier jour de travail)

Je vais donc sur place, forte de mes quelques informations quemandées par mail avec une adresse (fausse) et le nom d une personne à qui m adresser.

A suivre…

Non classé

Master

Voilà j ai donc la confirmation que je suis bien inscrite master PCPI à Descartes. Dans 2 ans je suis psychologue. Vraiment. Pour de vrai.

Je suis très heureuse.

J ai commencé un job d été en accueil au service du premier ministre.

La vie est belle globalement.